Pourquoi le réemploi est plus écologique que le recyclage

Notre objectif est de mettre en place une solution globale pour réutiliser les bouteilles en verre des boissons produites et consommées en Bretagne. En effet, ce territoire présente une configuration favorable avec une forte présence de producteurs de boissons, fortement consommées localement, sur un territoire de dimension limité (Crozon – Vitré : 280 km).
L’enjeu principal est écologique. A échelle régionale, des Analyses de Cycles de Vie (ACV) montrent que la réutilisation présente un bilan pour l’environnement meilleur que le recyclage du verre. Nous vous avons résumé ces études.

Etude RDC Environment & Pira de 2003

Cette étude conclut que, d’un point de vue environnemental, la réutilisation des bouteilles en verre demeure plus intéressante que le recyclage jusqu’à une distance de 1 400 km entre le distributeur et le lieu de vente. Le coût environnemental d’une bouteille réutilisée cinq fois est entre 1,3 et 2 fois moins important que celui d’une bouteille recyclée à 91% si la distance reste inférieure à 600 km.

Etude Deroche Consultant / Brasserie Météor / ADEME, 2009

L’Alsace est la seule région en France où a pu se maintenir à grande échelle une pratique de la consignation des bouteilles dans la distribution conventionnelle. Les brasseurs alsaciens, depuis 1975, se sont accordés sur un format commun de bouteille. Aujourd’hui, ils communiquent sur l’intérêt écologique de la consigne à l’aide de supports publicitaires communs.
Une étude d’Analyse de Cycle de Vie très précise a été réalisée sur la bouteille consignée de bière en Alsace (étude disponible ici). Les résultats (graphiques ci-dessous) montrent un net avantage pour la bouteille consignée : -76% de consommation d’énergie primaire, -79% d’émissions de Gaz à Effet de Serre. Les principaux gains se font sur la fabrication du verre et sur le transport de bouteilles.

Cette étude a également évalué l’influence des différents paramètres. Tout d’abord, le nombre de réutilisation : dès 5 réutilisations, l’avantage est très net pour le verre consigné.

 

Dans cette même étude, une simulation a été faite en dégradant des paramètres, en se basant notamment sur 10 réutilisations et 800km de distance aller retour pour la production. Les résultats montrent toujours un gain de 59% des émissions de Gaz à Effet de Serre. 

 

Sachant qu’en Bretagne, le verrier le plus proche est à Cognac (à 360km de Rennes et 530km de Brest), les gains attendus pourront être encore supérieurs à ceux constatés en Alsace où l’usine de recyclage se situe environ à 200 km.

<

p style= »text-align: justify; »>